Droit collaboratif et conflits familiaux

C.Butruille-Cardew (avocate) et collaborateurs et avec P.Vinois – 25 juin 2012

 

Le droit collaboratif est né il y a 30 ans aux Etats Unis –c’est une autre façon de penser et donc de régler les conflits familiaux.  Les avocats s’engagent à mener le dossier dans une perspective exclusivement amiable, dans un esprit de médiation et avec le concours éventuel d’experts tels que des thérapeutes. Il y a un engagement des avocats et des clients de ne pas recourir au juge, sauf pour homologuer l’accord qu’ils auront trouvé. Les avocats conseillent et accompagnent leurs clients pour les aider à conclure une entente mutuellement acceptable et juridiquement pérenne. Les négociations ont lieu exclusivement lors de réunion à quatre entre les avocats et les clients (et éventuellement en présence de l’expert choisi). Après avoir rappelé les spécificités des étapes du processus collaboratif en matière familiale, nous envisagerons des questions concrètes au travers des difficultés pratiques résolues