M Molinié : Entente de voix et émancipation-Juin 2017

Séminaire clinique de la SFTF
Coordinateurs : Karine BAUDELAIRE, Stéphane JUNG et Jérôme PAYEN DE LA GARANDERIE
LES SÉMINAIRES DU JEUDI
NOUVEAUX MODÈLES DE SOINS : TECHNICITÉ OU COMPLEXITÉ ? UNE RÉFLEXION SYSTÉMIQUE
Séminaire du 8 juin 2017 – 20h30 – l’Élan Retrouvé


Abstract Communication Magali Molinié

Titre : Entente de voix et émancipation, mon expérience d’alliée au sein du REV France

Le Réseau français sur l’entente de voix (REV France) s’est donné pour but l’intégration sociale des personnes qui ont des perceptions ou convictions inhabituelles. Il propose une approche dépathologisée et émancipatrice de ces vécus en les considérant comme un signe de la diversité humaine plutôt qu’un problème de santé mentale.

Il favorise la mise en place d’espaces d’échange entre personnes désireuses de parler dans un climat de sécurité et de confiance, de s’engager dans une réappropriation de leurs expériences, des évènements de vie et des émotions qui y sont liés, de trouver des stratégies pour y faire face et de retrouver l’espoir d’une vie digne d’être vécue.

Pour évoquer ces points, je m’appuierai sur mon expérience de la mise en place de tels espaces et de leur facilitation, depuis les débuts de l’association (2011).

Mini bio

Magali Molinié, membre fondateur du REV France, est aujourd’hui vice-présidente de l’association et contribue activement au développement du réseau, notamment par la mise en place de groupes de parole et d’initiatives publiques sur l’entente de voix. Maître de Conférence en Psychologie à l’Université Paris 8 (Laboratoire de Psychopathologie et Neuropsychologie), elle dirige des travaux de recherche sur l’entente de voix et le rétablissement et a publié plusieurs contributions à ce titre.