Dehors dedans : thérapie familiales et institutions

Marc HABIB et l’équipe de l’Elan Retrouvé – 19 octobre 2009

 

Si la question du pourquoi ne se pose plus à propos des thérapies familiales dans les institutions c’est parce que, entre autre, de nombreux auteurs se sont penchés sur le comment. (le séminaire de la SFTF cette année en est une des preuve).
Pourtant, la question du lieu de thérapie familiale se pose à notre avis de façon récurrente.
En effet selon son degré d’intégration, selon son éloignement, selon l’intensité des liens que les équipes de thérapies familiales tissent avec leur institution, nous assistons à des remaniement de la prise en charge, à des modifications de l’organisation des soins en un mot à des bouleversements de la clinique.
Existe-t-il une Bonne distance ? Comment l’évaluer ? Est-elle la même pour toutes les familles ? Quels aménagements (en direction de l’institution en direction des collègues en direction des familles) guident notre démarche clinique.
A l’aide d’exemples cliniques nous tenterons de déterminer dans ce séminaire les conditions nécessaires à l’émergence d’un travail en collaboration au plus prés des attentes des familles.
Est-ce encore de la thérapie familiale ou bien un énième avatar de la thérapie institutionnelle ?

L’équipe de thérapie familiale de l’association l’Elan Retrouvé est composée de Marc Habib, Anne Almosnino, Sabine Barathon, Luc Dartois, Georges Nauleau, Marie Liesse De Lanversin, Dominique Matthis, Julien Nahmias